PAYSAGES

Paysages en mouvement

32x45 cm, peinture sur support imprimé, papier

Premiers paysages limousins sur la ligne ferroviaire Paris-Limoges.
Quand je reviens de Paris par le train, j'attends toujours avec un plaisir immense de retrouver les premiers paysages du Limousin. Tout d'un coup apparaissent des prés pentus, des arbres, des cours d'eau, de l'herbe, des friches... L'énergie me monte des pieds et ma poitrine se gonfle. Je sais que je rentre chez moi.
Quand la fenêtre du train cadre un paysage (après tout c'est une invention de la peinture), je sais que ce n'est pas un décor.

Paysage
Paysage
Paysage

Paysages limousins

32x45 cm, peinture sur support imprimé, papier

J'ai voulu raconter ces paysages qui nous entourent, que l'on aime, que l'on traverse, qui nous apaisent et nous nourrissent. Peindre la nature est pour moi la possibilité de traduire des émotions et des sensations ressenties lors de mes déplacements proches ou lointains.
Le paysage existe parce qu'on s'y déplace, multipliant ainsi les perspectives et les rêveries. Les emprunter contribue à varier les modes d'appréhension du monde qui nous entoure. Le paysage est avant tout un réceptacle, toujours mouvant, de manières de faire, d'être et de voir le monde.
Quelle réalité peut-il recouvrir aujourd'hui?
Chaque lieu est rattaché à une histoire, une géographie, une culture, à des gens. Le paysage est un retour au réel, il donne à chacun une chance de se retrouver.

Paysage
Paysage
Paysage

60x90 cm, peinture sur support imprimé, toile

Paysage
Paysage
Paysage

Paysages composés

38x84 cm, pastel sur papier

Réalisés au retour de La Réunion où je vais régulièrement et où je marche beaucoup, ces pastels sont une surprise de l'imaginaire et du réajustement constant auquel il nous contraint pour tenter de réconcilier le fragment et l'absolu. Ils représentent le désir de restaurer le lien à la nature, la re-connexion du lien et de la solidarité à l'opposé de notre modèle de développement basé sur la loi du profit.

pastel paysage
pastel paysage
pastel paysage
pastel paysage

La Vallée

24x32 cm, collage, pastel sur papiers

Je fréquentais cette vallée très régulièrement qui est située près de la Ligoure, à côté de la maison que j'ai habitée pendant 25 ans. Pendant plusieurs années, je suis allée dessiner sur place et j'ai continué de mémoire à l'atelier.
Ce travail est fondé sur les souvenirs émotionnels, intimement en lien avec les souvenirs physiques des moments passés dans et autour de ce lieu. Il met en valeur les changements de lumière et d'atmosphère en utilisant le pouvoir des harmonies colorées. Il tente également de saisir et de rendre visible toutes les sensations comme les odeurs, le vent, les bruits tels que les cris d’animaux et aboiements de chiens… Tous ces dessins constituent ainsi une sorte de mémoire des lieux.

Vallée
Vallée
Vallée
Vallée
Vallée
Vallée

Le paysage fondateur

30x40 cm, peinture sur support imprimé, papier

Il s'agit de la représentation d'un même paysage du Morvan qui descend sur la vallée de l'Yonne et remonte de l’autre côté jusqu'à "la Tour Vauban" que l’on aperçoit parmi les arbres à l'horizon. Familière avec ce lieu depuis mon enfance, mes parents l'ayant choisi comme destination de vacances, j'ai choisi de photographier ce paysage au cours de différents moments du jour et des saisons. Ce projet s’est déroulé sur plusieurs années de 2007 à 2013. A chaque prise de vue, j'ai repris le même emplacement tout en m’adaptant aux évolutions de croissance de la nature.
Cette vue représente pour moi le premier paysage, ce que j’appelle le « paysage fondateur » de ma géographie visuelle. Cette référence en sommeil depuis l’enfance oriente depuis longtemps certains de mes choix et de mes préférences. Enregistré dans mon inconscient, reçu comme une nourriture non terrestre, il est « la source » du regard que je porte sur le monde.
Je suis intimement convaincue que chacun d’entre nous possède intérieurement « paysage fondateur » qui amènera à aiguiller et révéler des tendances - artistiques ou non - dans l’âge adulte. Imprimé naturellement dans notre mémoire comme « une image essentielle », il est un des premiers éléments qui construit notre horizon et détermine les premiers dessins de notre carte imaginaire.

Paysage
Paysage
Paysage

Roulez les fenêtres grandes ouvertes

2019, 50x65 cm, peinture sur papier marouflé sur toile

Après un réveil soudain dû à un rêve dans lequel extérieur et intérieur coexistent sur le même plan.

Paysage
Paysage
Paysage
Paysage
Paysage
Paysage